Classification

Anomalie lymphatique généralisée (GLA)

GLA est le nouveau nom de classification de la lymphangiomatose. Les deux noms sont toujours utilisés.

 

ISSVA

En 2014, l’International Society for the Study of Vascular Anomalies (ISSVA – société internationale pour l’étude des anomalies vasculaires) a approuvé une classification mise à jour et étendue des anomalies vasculaires. Les noms « lymphangiomatose » et « maladie de Gorham » sont aussi classifiés par l’ISSVA.

 

L’ISSVA organise des ateliers tous les 2 ans pour promouvoir la recherche clinique et scientifique, qui mènera à des avancés de connaissances sur l’ensemble des aspects des anomalies vasculaires.

 

Autres termes utilisés dans la littérature pour décrire la lymphangiomatose :

 

Lymphangiomatose :

généralisée, diffuse, disséminée, multi-organe, pulmonaire, thoracique, kystique, squelettique / extrasquelettique, crânienne, osseuse, de la colonne vertébrale, cervicothoracique, abdominale, splénique, rénale, etc.

 

Malformation vasculaire :

anomalie vasculaire, malformation lymphatique (microkystique ou macrokystique). La malformation lymphatique (ML) est une classification de Mulliken-Glowacki (1982), adoptée par l’ISSVA en 1996.

 

Lymphangiome :

kystique, mésentérique, rétropéritonéale, abdominale, vertébrale, etc.

 

Angiome :

angiomatose, hémangiome, hémangiomatose.

 

Autres :

maladie de Gorham-Stout, syndrome de Gorham-Stout, maladie de l’os fantôme, ostéolyse massive. Il existe de nombreux débats et beaucoup de confusions autour de la terminologie utilisée lorsqu’un patient est diagnostiqué de la lymphangiomatose (ou une variante du nom).

 

Source : www.lgdalliance.org (5 avril 2016)